top of page
Profiter de la nature

La colonne vertébrale : Axe de vie et de Santé

Le corps humain est une merveille, et la colonne vertébrale en est un élément central. Axe majeur de notre corps, elle relie le haut et le bas, permettant à la fois flexibilité et stabilité. Elle soutient la tête et transmet le poids du corps jusqu’au bassin. Partons humblement à sa découverte, au travers de quelques bases anatomiques, tout en ouvrant la porte à une lecture plus symbolique.

    Anatomie de la colonne vertébrale

     

    Le dos, « partie postérieure du tronc, représente l’élément fondamental assurant la posture, la locomotion, mais aussi la protection de la moelle épinière. Il est constitué d’un axe flexible qu’est la colonne vertébrale, et de nombreux muscles puissants qui préservent sa rigidité ».

     

    L'ensemble formé par le crâne, la colonne vertébrale et le bassin montre une solidarité morphologique et fonctionnelle. La colonne vertébrale est une chaîne osseuse articulée, résistante et d’une grande flexibilité. Elle est solidaire du crâne à son extrémité supérieure, et du pelvis à son extrémité inférieure. Le crâne est en relation perpétuelle avec le sacrum, ce qui souligne leur interconnexion et leur importance dans la structure globale du corps.

     

    « Mat de fixation de centaines de muscles indispensables à la posture et à la locomotion. Elle constitue aussi le lieu d’amarrage de nombreux muscles et membres, des organes thoraciques et abdominaux ». *

    Maux associés à la colonne vertébrale
    Organes associés à la colonne vertébrale

    Le regard de l’ostéopathe

     

    Structure osseuse entre le haut et le bas du corps, les 33 vertèbres qui composent la colonne vertébrale, assurent mobilité et stabilité.

     

     La partie mobile est assurée par 24 vertèbres que sont les 7 cervicales (qui sont les plus petites vertèbres), les 12 thoraciques (dorsales) ainsi que les 5 lombaires.  Cervicales et lombaires bougent plus que les dorsales. Elles sont là pour s’adapter à la posture et aux restrictions de mobilité. Les dorsales et les côtes sont là pour protéger les organes : le cœur, les poumons, le foie et les reins, c’est d’ailleurs pour cela qu’elles bougent moins.

     La partie fixe du bas de la colonne vertébrale est formée par les 5 vertèbres sacrées et les 4 coccygiennes. Le sacrum (et les os iliaques) plus globalement le bassin, a pour rôle de protéger le système reproducteur. Le crâne (partie fixe) protège l’encéphale (cerveau, cervelet et tronc cérébral).

     Les disques intervertébraux sont formés principalement d’eau et permettent de souder les vertèbres entre elles.  Ils amortissent les chocs et s’adaptent également au changement de posture. Enfin, tous les organes sont rattachés à la colonne vertébrale.

    Symbolisme et Santé 

     

    La colonne vertébrale, située au milieu du dos, symbolise la rencontre entre la droite et la gauche pour former un ensemble.

    En médecine traditionnelle chinoise, l’axe de la colonne vertébrale est considéré comme un système énergétique complexe, qui exprime la verticalité de l’homme entre Terre et Ciel et la descente divine du Ciel à la Terre.

    En d’autres termes, « elle est notre soutien et notre protection, car elle a également pour fonction de protéger le système nerveux central, c’est-à-dire le cerveau, les nerfs et la moelle épinière. « Dès que la colonne vertébrale souffre, l’individu ne trouve plus sa verticalité et sa force. Dès qu’elle est rétablie, on peut soulever des montagnes… la verticalité apporte la fluidité, la tête se redresse ». **

     

    Le dos, est souvent le réceptacle de nombreux maux :

    • Cervicales : tensions mentales

    • Dorsales : tensions affectives

    • Lombaires : insécurité matérielle et affective

    • Sacrum :

    Réflexologie plantaire : la colonne vertébrale dans l’arche interne du pied

     

    Mais où se situe donc la colonne vertébrale dans le pied ?

    Les zones réflexes correspondant à la colonne vertébrale et au système neurovégétatif se trouvent le long du bord interne du pied.

     

    Pourquoi travailler la zone réflexe de la colonne vertébrale ?  La colonne vertébrale est une zone clé de dépistage et de repère tout au long d’une séance de réflexologie plantaire. Un premier passage en début de séance permet de sentir les zones de tension les plus saillantes.

    Ensuite, le travail gagne en précision, le toucher s'affine et se transforme en « tête d'épingle détectrice », tel un détecteur de métaux réagissant au moindre contact avec un objet métallique.

    En tant que réflexothérapeute j’alterne entre un travail par segment (cervicales, dorsales, lombaires, sacrées) et un travail très minutieux, vertèbre par vertèbre, ce qui permet d’ouvrir, de faire respirer, de dénouer les tensions et de revenir sur la zone réflexe de l’organe.

    Ainsi, la réflexologie plantaire offre une voie précieuse pour rétablir l'équilibre et soulager les tensions corporelles.

     

     

    Références bibliographiques :

    *Pierre Kamina, « Anatomie Clinique », éd. Maloine

    **Gwenn Libouban, « L’homme est un arbre qui marche », éd. Jouvence

    Annick de Souzenel, « La symbolique du corps humain », éd. Albin Michel

    Michel Odoul, « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi », éd. Albin Michel

    bottom of page